JARDIN PLANÉTAIRE / JARDIN CITOYEN – Discussion à 3 voix avec Gilles Clément/coloco/aaa

 

 

Bonjour à tous !

Nous vous invitons jeudi 9 juillet à 18:30 à l’Agrocité pour une discussion à 3 voix entre

Gilles Clémentcoloco et l’atelier d’architecture autogérée (aaa)

sur le thème Jardin planétaire / Jardin citoyen.

Venez nombreux !

Atelier bricolage de serres amovibles et préparation de l’année de culture 2013

En attendant les beaux jours, qui ne devraient pas tarder, l’Agrocité se prépare à une belle année de culture !
En hiver, il y a aussi beaucoup à faire. Sur le terrain : travail du sol, entretien du compost et lombri-compost, amendements, drainage, entretien des cultures hivernales…mais une bonne année de culture c’est aussi un bon planning !

Il s’agit d’abord de programmer les rotations sur l’Agrolab, c’est-à-dire regrouper les légumes par famille botanique et/ou par type d’exigences nutritives afin d’alterner leur culture à un certain intervalle. Cela permet d’améliorer la qualité du sol en travaillant à son enrichissement progressif  sans jamais le laisser à nu.
Mais pour ce faire, il faut auparavant avoir réalisé un plan de plantation, dans lequel on détaille l’ensemble des espèces et variétés que l’on souhaite cultiver, et où l’on définit l’emplacement et la surface consacrée à chacune de ces espèces.

À ce propos, l’équipe AAA a le plaisir de vous annoncer la création d’un nouveau partenariat avec l’association Kokopelli (www.kokopelli-semences.fr) qui nous a fourni près de 200 variétés de semences maraîchères pour l’Agrolab.
Grâce à ce nouvel apport, l’Agrolab pourra constituer un véritable terrain d’expérimentation en agriculture urbaine. Afin d’accueillir ces semences comme il se doit, nous avons pris l’initiative de construire des serres amovibles et des chassis qui pourront abriter les premiers semis dans quelques jours.

Les premières serres-tunnels ont été réalisées durant le dernier atelier, samedi 9 février, avec les jardiniers de l’Agrocité. Elles ont été confectionnées avec des matériaux de récupération dont nous disposions dans l’espace stockage (panneaux en Plexiglas). Des mini-serres amovibles aux dimensions des parcelles du jardin partagé sont en cours de montage afin que les jardiniers puissent bénéficier toute l’année de cet outil indispensable du maraîcher.

 

Le prochain atelier aura lieu le samedi 2 mars 2013, en compagnie de notre maître composteur. Au programme: rappel des principes du compostage et des règles liées à sa gestion, atelier  de bricolage d’accessoires pour le lombri-compost et discussions autour de l’organisation de la collecte des déchets.

Paysages urbains productifs continus

Pour cet Eco-Commun #04, nous avons reçu Katrin Bohn. Cette chercheuse et architecte travaille particulièrement sur la notion d’agriculture urbaine, et dirige également le département Ville et Alimentation à l’Institut d’Urbanisme de Berlin (ILAUP). Elle est venue au jardin Michelet nous expliquer le concept de CPULs, (Paysages Urbains Productifs Continus), qu’elle a développé avec André Viljoen. Les CPULs sont des espaces ouverts parcourant les villes, traversant sans discontinuité l’environnement bâti, connectant ainsi toutes les formes d’espaces verts existants dans les centres-villes, et faisant ainsi le lien avec les régions rurales environnantes. Les CPULs seront des espaces verts ouverts et productifs d’un point de vue économique, social et environnemental.
Les CPULs n’existent pas encore. Cependant de nombreuses formes d’agriculture urbaine existent déjà, à l’image de ce que nous avons développé ensemble au jardin Michelet : fermes urbaines, jardins maraîchers, jardins potagers, jardins partagés etc. De telles structures constituent pour l’instant des composantes isolées des futurs CPULs qui pourraient être connectés à un réseau régional d’espaces verts plus largement accessible, leur conférant ainsi plus de cohérence urbaine.
Merci à Katrin et à tous ceux qui sont venus l’écouter!

Atelier d’initiation au compost

Ce dernier samedi, malgré les averses, vous étiez nombreux à participer à l’atelier compost. Pour l’occasion, nous avons reçu Yvon, maître-composteur de Nature Ecologie. Il nous a délivré la recette d’un bon compost : tout le secret est dans l’équilibre entre déchets verts et déchets bruns. Les déchets verts sont de la matière azotée (épluchures, gazon, fleurs coupées) tandis que les déchets bruns sont quant à eux très riches en carbone (carton non traité, petit bois, marc de café). Ainsi, nous avons respecté cette règle fondamentale pour constituer le compost du jardin Michelet : nous avions des déchets verts du marché Marcellin-Berthelot, des épluchures du restaurant camerounais tout proche, et ce que chacun avait mis de côté pendant cette semaine en prévision de l’atelier. Pour équilibrer, nous avons demandé au café d’en face de nous donner son marc de café et nous avons glané des cartons et des rameaux de vigne, qui ont constitué les déchets bruns. L’après-midi a aussi vu se fabriquer un nouvel équipement pour le jardin : un composteur en palettes, avec 3 compartiments, dont un déjà rempli, résultat de cet atelier très formateur.
N’oubliez pas, le compost se fabrique sur le long terme, vos épluchures diverses sont donc toujours les bienvenues!