Services Ecosystémiques de l’Agrocité

Merci et bravo à Suzie Derminon et Marjolaine Dos Santos, élèves d’ AgroParisTech, pour leur travail sur l’Agrocité. 🌿
Leurs études portent sur les Services Ecosytémiques que produit l’Agrocité, c’est-à-dire les impacts (en biens et services) de cette unité de la stratégie R-Urban.
Plusieurs schémas intéressants expliquent les grands principes de fonctionnement de l’Agrocité tels que la valorisation et le recyclage des énergies et des déchets. Suzie et Marjolaine ont également produit des fiches protocoles destinés aux adhérents permettant d’accumuler des données sur les externalités positives de l’Agrocité.
81945291_3040431999319961_8254113134940258304_o
  82179407_3040432012653293_4708686055216250880_o81837445_3040432022653292_1878224206819229696_o81693050_3040432152653279_2407848430954086400_o
82384206_3040432825986545_3173907362033434624_o82026654_3040432769319884_3977520185773916160_o81693041_3040432762653218_2562914492849586176_o

Visite du Recyclab à Nanterre

Samedi dernier, a eu lieu une visite du Recyclab, unité R-Urban construite en 2012 au même moment que l’Agrocité de Colombes et qui, depuis 2017, revit sur le site de l’occupation temporaire «Vive les Groues» à Nanterre, géré par l’association Yes We Camp.
Construit en 2012 le long du Boulevard d’Archères à Colombes, le Recyclab est une unité dédiée au recyclage et au réemploi de déchets à l’échelle locale, ainsi qu’au développement de l’éco-construction et au partage de savoir-faire. En 2017, le bâtiment est contraint de quitter la commune de Colombes et est donc légué à Yes We Camp.
Construit à partir de containers et de modules en bois, il a ainsi pu être démonté et ré-assemblé en octobre 2017 sur le site des Groues à Nanterre. Yes We Camp y développe depuis 2017 une occupation temporaire pour 8 ans avec l’objectif de mettre en place des partenariats locaux et d’accompagner la mutation de ce quartier.
Merci à Yes We Camp de nous avoir accueillis !
 74601204_2433315223442501_6997616518305415168_o73296846_2433315633442460_989819872433143808_o76191304_2433315410109149_7290532454668959744_o

Séminaire « De la ville héritée à la ville durable », Naplouse (Palestine) / Présentation réseau R-Urban

Nous avons le plaisir d’intervenir au cours du séminaire Lille-Naplouse « De la ville héritée à la ville durable : quel rôle pour le réemploi dans le projet urbain d’une ville durable ? » qui se déroulera en Palestine du 20 au 21 Octobre.
Nous présenterons le projet R-Urban à un panel d’élus locaux des municipalités de Lille et de Naplouse, dans le cadre d’une table-ronde intitulée « Réemploi du patrimoine et stratégie urbaines, le patrimoine au service de la dynamique urbaine ». Nous pourrons ainsi réfléchir collectivement au rôle du réemploi dans la construction de la ville résiliente et dans l’instauration de dynamiques de frugalité heureuse et d’alimentation durable.
Merci au Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement du Nord (CAUE), à l’Université de Lille, au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et à la ville de Naplouse pour l’organisation de ce voyage d’études et pour reconnaître notre expérience dans les domaines de la résilience urbaine et du réemploi. Pour consulter le programme détaillé du voyage, cliquer sur ce lien : Programme détaillé.
Capture d’écran 2019-10-16 à 15.36.44

R-Urban est dans la publication « Les villes changent le monde » | Réseau R-Urban

Une autre présence de R-Urban et de l’Agrocité de Colombes cette fois-ci est dans la récente publication de L’Institut Paris Région : Les villes changent le monde (2019). Publié sur la double page 105/106, notre projet ouvre le chapitre sur « Les catalyseurs du changement ».

Les différents projets sont à découvrir ici (le .pdf est disponible gratuitement !)

Extrait.

« Selon les Nations unies, près des deux-tiers de la population mondiale habiteront en zone urbaine d’ici 2045. Aujourd’hui estimés à 4,2 milliards, les citadins devraient être 5 milliards en 2030 et 6,7 milliards en 2050. Au cœur des flux financiers et migratoires mondiaux, les métropoles façonnent les valeurs sociétales et les modes de vie planétaires. Elles sont les vitrines des mutations du monde, créatrices de richesses économiques et d’innovations technologiques. Depuis le début du IIIe millénaire, leurs centres se régénèrent et se densifient, tandis que les périphéries s’étalent. Mais leur modèle de développement à long terme interroge. Victimes de leurs succès, les métropoles vont-elles finir par devenir invivables ? Quelle sera la soutenabilité sociale et environnementale de ces ensembles urbains ? Comment articuler attractivité et qualité de vie pour tous ? De New York à Paris Île-de-France, de Tokyo à Copenhague, de Singapour à Medellin, les métropoles inventent, à tous les échelles, de nouvelles trajectoires de développement pour associer compétitivité économique, régénération urbaine, inclusion sociales, frugalité énergétique et résilience climatique. Et ce faisant, elles changent le monde. Ce numéro des Cahiers met en lumière des stratégies et des initiatives particulièrement inspirantes pour répondre aux enjeux fondamentaux du (Très) Grand Paris. »

 

Capture d’écran 2019-10-15 à 17.28.23

Visite de la ferme urbaine « Zone Sensible » à St-Denis | Réseau R-Urban

Ce Samedi 5 Octobre, un groupe d’adhérents de l’Agrocité de Gennevilliers et Bagneux s’est retrouvé pour visiter la ferme urbaine « Zone Sensible » à St-Denis. Cette ferme urbaine est la dernière ferme maraîchère du 19ème siècle de la Seine Saint-Denis. Elle a rouvert ses portes en mai 2018 et fournit sa production à des chefs, des associations, des restaurants de l’Île-de-France. Passionnante présentation de Franck, jardinier permacole du lieu auprès duquel l’expérience du maraîchage devient une aventure. Un musée, des légumes à la vente de la ferme de Gally, de l’expression artistique… à découvrir pour tous les passionnés d’agriculture. Nous avons également profité de l’occasion pour faire un échange de graines et enrichir nos grainothèques respectives !

(suite…)

L’Agrocité de Bagneux fait le choix d’Enercoop !

Nous sommes content.e.s d’avoir choisi le fournisseur d’électricité Enercoop pour une électricité 100% renouvelable à la nouvelle Agrocité de Bagneux. Au-delà de leur attitude professionnelle irréprochable, nous avons des valeurs communes à partager. C’est pourquoi ils ont publié un petit article sur notre démarche dans leur dernier newsletter, à retrouver ici

Pour celles et ceux qui ne les connaîtraient pas, Enercoop est un fournisseur français d’électricité d’origine renouvelable. Elle compte parmi ses administrateurs diverses sociétés et associations impliquées dans le projet dès son origine, comme Biocoop, le CLERGreenpeace et La Nef. Enercoop rassemble par ailleurs des professionnels des énergies renouvelables, des associations citoyennes, des collectivités locales, des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Enercoop se démarque des autres fournisseurs car c’est le seul fournisseur français à passer exclusivement par des accords de gré à gré avec des petits producteurs français d’énergie renouvelable. Nous sommes fiers de faire désormais partie de ce réseau d’acteurs engagés dans la transition énergétique verte et citoyenne !

Capture d’écran 2019-10-15 à 10.32.34

Vote pour AAA – 1% for the PLANET

Ces derniers jours, nous avons pu assister à de nombreuses actions et manifestation autour du climat, réunissant de nombreuses générations et personnes soucieuses de la cause environnementale. C’est très encourageant ! Depuis plus d’une décennie, AAA travaille sur ces questions de résilience urbaine, et nous avons pu obtenir des résultats très concrets. Mais ce n’est pas facile car la société n’est pas encore prête pour cette lutte. De notre côté, nous essayons de faire évoluer les choses avec enthousiasme et espoir en impliquant le plus de personnes possible!

De temps à autre, nous avons sollicité votre soutien – que ce soit pour des pétitions, des rassemblements de soutien ou pour votre reconnaissance. Aujourd’hui, nous avons encore besoin de votre vote pour pouvoir recevoir des fonds pour continuer nos actions ! Il faut 1 minute pour s’inscrire et pour voter pour notre projet sur la plateforme du 1% pour la planète. Merci beaucoup pour votre solidarité!

R-Urban accueille un professeur japonais et son étudiant | R-Urban

Cet été, nous avons eu le plaisir d’accueillir M. Fuminori Nousaku, professeur d’architecture à l’université de Tokyo Denki, et l’un de ses étudiant. Ils ont profiter de leur séjour à Paris pour visiter certains des projets R-urban et d’autres projets d’agriculture urbaine : EcoBox, Le passage 56, l’Agrocité de Gennevilliers et l’Agrocité Bagneux. Merci à eux pour leurs intérêts et leurs questions, et à très bientôt on espère, pour une expo au Japon !

P1130819

P1130825

P1140034

P1140155

P1140164

P1140174

P1140214

Photograhie © Fuminori Nousaku / aaa

Visite des jardins du Luxembourg | Réseau R-Urban

Le vendredi 11 Juillet 2019, les adhérentes et adhérents de l’Agrocité de Bagneux et celles et ceux de Gennevilliers ont eu le privilège de visiter des jardins du Sénat. Grâce à nos deux guides-jardiniers passionnants, nous avons pu découvrir les jardins du Luxembourg sous un angle nouveau tout en renforçant les liens entre les usagers des deux Agrocités. (suite…)

Inauguration de la nouvelle Agrocité à Bagneux !

L’inauguration de la nouvelle Agrocité à Bagneux a eu lieu les 5 et 6 Juillet derniers.

Au programme de la soirée de Vendredi, nous avons pu apprécier les discours des porteurs de projet, échanger autour d’une table-ronde sur les moyens d’action face aux crises écologiques, lancer l’appel One Planet Site à destination des institutions publiques, profiter d’un buffet concocté à partir d’invendus, goûter de la bière bio et locale… 

Le lendemain, nous nous sommes retrouvés pour profiter de quelques ateliers pédagogiques (atelier compost, atelier bricolage de palettes), pour assister à la présentation des projets R-Urban par Public Works, à Londres et pour un repas collectif à l’ombre de la pergola.

(suite…)